Références

A l’origine de toute connaissance, nous rencontrons la curiosité ! Elle est une condition essentielle du progrès.
Alexandra David-Néel

Références

Formation initiale

● Ingénieure agronome – Agrocampus Ouest 2001-2004 (2ème année : Laval University – Québec)

Facilitation

● Certifiée facilitatrice en intelligence collective professionnelle-Formapart
● Pensée visuelle-Vanina Gallo
● Facilitation graphique & scribing-Codesign-it!
● Facilitation en intelligence collective distancielle-Formapart
● Jury de certification professionnelle de facilitateurs.trices depuis 2019
● Les approches corporelles dans l’art de la facilitation-Dialogue IC
● Initiation au Social Presencing Theatre (Théâtre de la Présence Sociale)-Agathe Peltereau-Villeneuve

Coaching

● Certifiée en coaching de la dimension humaine de l’entreprenance & psychologie entrepreneuriale – Institut Entreprenance
● Accompagnement de groupes de responsables agricoles sur le thème “connaissance de soi” depuis 2018
● Approches des Pratiques Narratives

Transitions

● Biomimétisme : réconcilier biodiversité, innovation & économie – promo #4 – Institut des Futurs Souhaitables
● Prospective : voyager dans le monde d’Après – LabSession #19 – Institut des Futurs Souhaitables
● U.Lab 1x : Leading from the Emerging Future – Theory U – Presencing du Massachusetts Institute of Technology
● L’accompagnement des innovations et changements profonds avec la Théorie U – Dialogue IC

Mes éditions

Le livre « Cultiver le vivant, l’agriculture pour inspiration » : partant de la conviction que l’humain est au cœur de la transition, cet ouvrage s’appuie sur une vingtaine de portraits, qui donnent à voir tout autant un groupe de jeunes créant une ferme en permaculture, des agriculteurs installés qui mobilisent de nouvelles pratiques et réinventent leur métier, des chefs d’entreprise qui introduisent de nouvelles logiques dans leur organisation voire dans leur secteur, ou encore la facilitation de processus de transition par des tiers extérieurs.
Friande d’écriture et de récits d’aventures, j’ai tout de suite adhéré au projet de ce livre. Je voyais là l’occasion de partir en voyage au pays de ces femmes et hommes qui, un jour, se sont mis en route dans leur propre transition, et emmènent ainsi un écosystème autour d’eux.

Mon blog « En Chemin vers Compostelle » : en 2016, je suis partie seule marcher sur la Via Podiensis et le Camino Frances, du Puy en Velay jusque Saint-Jacques de Compostelle, puis jusque Fisterra (soit 1 600 km en 67 jours). Pendant cette itinérance, j’ai réalisé un carnet de voyage dessiné que j’ai agrémenté de textes et partages dans ce blog « www.encheminverscompsotelle.fr ». J’ai « fait ce chemin » avec l’envie de me reconnecter à moi, à mes envies, à qui je suis et qui je veux être.
Cette expérience est fondatrice, initiatique. Mon carnet de voyage dessiné m’a permis de me reconnecter au dessin que je n’ai, depuis, plus lâché.
Mon blog me permet toujours de partager et de mettre en dessins et en mots ces voies de transformations que sont les chemins parcourus en itinérance.
Je marche régulièrement en itinérance, seule, au gré des rencontres, de la météo, des kilomètres, des aléas des chemins. Marcher, cheminer fait entièrement partie de ma raison d’être.

Pour continuer à partager cette richesse des chemins et leurs enseignements précieux, je continue mon blog « En Chemin Vers Compostelle » en partageant mes expériences en itinérance.